De l’importance de l’art et la culture pour Montcuq

unnamedLa notoriété de Montcuq est une évidence. Son nom bien entendu, son marché dominical, sa tour, le chemin de Compostelle aussi amènent un flot de touristes non négligeable. Montcuq doit rebondir sur ce formidable atout qui est une véritable chance.

La culture et l’art en particulier peuvent être ce levier capable de construire demain et donner un sens et surtout un essor nouveau.

Montcuq mais aussi plus largement l’espace rural dont nous faisons partie fait face à des évolutions radicales et complexes dans cette dernière décennie. L’économie, bien entendu, mais aussi les tendances démographiques se sont profondément  modifiées.

Nous devons avoir une vision positive sur ces changements de fond amorcés et percevoir les forces que nous pouvons retirer d’une nouvelle attractivité de notre territoire. Montcuq, aujourd’hui et demain, doit être capable de saisir cette opportunité.

La fonction productive de notre terroir, force d’hier, est encore plus vraie aujourd’hui avec une envie évidente d’aller de plus en plus dans le qualitatif. Cette évolution est de plus en plus à combiner à des fonctions de loisirs et de tourisme tout à fait complémentaires.

Je crois en la transversalité des énergies. Il est important de comprendre qu’il faut additionner nos forces, harmoniser nos réalités et apporter de véritables synergies.

La nouvelle hétérogénéité de notre population est un atout. L’arrivée de ce qu’on appelle les « rurbains », habitant à la campagne mais travaillant en ville, des néo-ruraux qui quittent la ville pour adopter un nouveau style de vie, mais aussi de l’apport technologique de l’internet qui permet de travailler chez soi, ont modifié en profondeur le profil de nos habitants. Ceci est à prendre en compte. Montcuq, aujourd’hui déjà, représente parfaitement ce nouveau tournant fondamental de la réalité rurale.

De plus en plus de nos concitoyens ne seront pas issus de cette espace rural et encore moins de Montcuq mais pour la très grande majorité leur venue est un choix mûrement réfléchi. Il n’y a rien de subi bien au contraire !

Le Lot est le département français où la densité d’artistes est la plus forte. Le Quercy Blanc dont nous faisons partie en est la parfaite expression. Les spectacles vivants, déjà en place sur Montcuq depuis de nombreuses années, sont la démonstration de l’impact fort de la culture sur la notoriété de notre village et de sa capacité dynamique.

L’installation d’un atelier d’artistes, l’ouverture d’une galerie d’art montrent notre capacité à être attractifs non seulement sur la période estivale mais aussi et surtout sur toute l’année. C’est important. Cette ambition de faire vivre Montcuq toute l’année est fondamentale pour nos commerçants mais aussi nos concitoyens. Montcuq ne commence pas à vivre au mois de mai et ne doit pas s’endormir à la fin septembre. Il est important de réfléchir à notre village sur l’ensemble de l’année.

L’émergence d’ateliers d’artistes pouvant former un parcours touristique, d’un jardin sur le thème des arts et de la culture autour de notre tour-donjon, de lieux d’expositions diverses et dynamiques, d’un salon d’art contemporain reconnu au sein de notre commune et portant son nom, d’événements hebdomadaires tout au long de l’année comme « Les artistes en Liberté », se servir de notre jumelage pour faire des échanges culturels, l’ensemble de ces points très concrets doivent être des axes de réflexions importants.

Etre attractif toute l’année voilà un axe de réflexion ambitieux pour un vrai « vivre ensemble », été comme hiver. Un échange gagnant-gagnant entre espace public et sphère privée, entre l’attente légitime de nos commerçants et l’attractivité de Montcuq. Là est la vraie synergie.

J’ai ce doux espoir que Montcuq devienne un village d’artistes et, aussi bien l’été que l’hiver, notre village puisse être en activité, dans cette effervescence positive que l’art est capable d’apporter. Une attractivité qui amènera, j’en suis certain, une spirale vertueuse à la fois économique mais aussi démographique.

Pas d’illusion, ceci ne se construit pas d’un claquement de doigts ! Mais l’ambition est nécessaire et les énergies positives qui la constituent sont essentielles. C’est possible. Il nous faut cette capacité à inventer demain et surtout le construire, ensemble.

Oui, je crois en la capacité de l’art à agir comme un formidable levier de développement aussi bien économique que démographique, d’une prise de conscience citoyenne, l’art comme un véritable ciment social qui nous apportera cette fierté légitime d’être Montcuquois et Montcuquoise.

Adrien Laplanche – Candidat sur la liste d’union « Vivre Ensemble à Montcuq »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s