Montcuq doit rester la capitale du Quercy Blanc

201401071905-fullComme vous l’avez peut-être remarqué sur mon CV des candidats aux postes de conseillers municipaux que vous élirez bientôt en mars prochain, j’ai vécu à l’étranger la majeure partie de mes premières années d’adulte. En Amérique du nord, États unis et Canada plus précisément.Revenu en France à l’approche de la trentaine, nous avons gardé depuis, mon épouse et moi-même ainsi d’ailleurs que deux de nos enfants, un regard très particulier sur notre Pays. Un peu comme celui que souvent portent les étrangers qui vivent chez nous. Avec en prime malgré tout, une connaissance plus approfondie de sa culture.

Lors de notre retour, nous étions très déterminés à explorer le maximum de régions afin de mieux connaître cette France qui nous avait tant manqué et pour laquelle nous avions
abandonné notre » rêve américain ». Une seule région manquait à l’appel de notre vie.
Celle que nous avons choisie il y a quatre ans lorsque nous somme venus nous installer à Montcuq. Ce fut alors pour nous une révélation passionnante .Tous les clichés concernant notre pays et ses habitants, tout d’un coup semblaient précaires.

Bien qui bien que la France soit le pays le plus visité au Monde comme chacun sait, il n’en est pas de même pour son hospitalité. A cet égard d’ailleurs, les derniers sondages internationaux nous placent parmi les derniers de la classe. Il faut bien admettre que cela est souvent mérité pour beaucoup de régions, notamment les plus visitées d’entre elles. Seulement voilà, ces appréciations ne s’appliquent à mon sens pas à ma nouvelle Région d’adoption : Midi-Pyrénées, dont bien sur notre village fait partie.

Rien de bien étonnant donc, que tant d’étrangers aient choisit de venir s’y établir.
Car en plus de ses atouts indéniables, beauté des paysages et architecture voisinent avec une douceur de vivre que l’on doit directement à ses habitants. En tant qu’exploitant d’une Maison d’hôtes d’exception, je peux régulièrement apprécier le plaisir que nous procurons à nos hôtes. Un plaisir agrémenté par celui que leur procure-la découverte du Village.
Certes celui-ci n’est pas classé parmi les hauts lieux à visiter dans le département du lot où plus joliment le Quercy. Mais qu’à cela ne tienne, il offre à ses visiteurs le visage d’une France traditionnelle la fois animée et apaisée, loin des attributs touristiques de ces «hauts lieux » qui souvent riment avec saturation, surabondance de boutiques de souvenirs, de restaurants « touristiques » et de galeries d’art, souvent opportunistes et qui  finissent presque par se confondre les uns des autres.

Rien de cela à Montcuq, où l’on peut encore flâner dans les ruelles anciennes du vieux village, où sur sa « Promenade » si particulière, comme pouvait le faire un promeneur d’autrefois. Fier du regard que je porte sur le Village, et ses habitants, j’ai choisi de faire partie de la liste que conduit avec assurance, Charles Farreny. L’équipe entière, formidable de cohésion, malgré sa diversité, ou oserais-je dire, grâce à sa diversité, est toute entière animée d’un même but : celui de contribuer à faire que notre village ajoute à son nom célèbre, un « prénom », nommé désir. Pour cette ambition nouvelle, un œil nouveau est nécessaire, voire indispensable, afin de pouvoir lui donner l’élan que ses habitants réclament, afin que celui-ci puisse continuer à assumer son rôle de capitale du Quercy blanc.

Bob Mitrani
Candidat au  poste d’adjoint à la Mairie de Montcuq
Liste « Vivre Ensemble à Montcuq »
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s